• Texte

    Un récent succès de la revue aura un impact important sur sa trajectoire future

    Cette lettre du directeur détaille notre ambitieux plan de réforme de la revue.

  • texte

    Un message critique de la part du directeur

    RI/IR a été surclassé dans l'un des plus important palmarès d'Europe. Le Pr. Gould, notre directeur, réagit à la nouvelle et son impact sur la revue.

Politiques de la revue

Politiques et chartes éthiques

Politique éditoriale

RI/IR est une revue dédiée à la publication dans le champ des relations industrielles, non pas dans une vision traditionnelle qui limiterait ce champ aux relations patronales-syndicales, mais selon une conception large et contemporaine, qui place, au cœur de sa contribution, les problématiques liées au travail et à l’emploi, incluant les relations du travail et le syndicalisme, la gestion des ressources humaines, les politiques publiques du travail et de l’emploi, et, finalement, l’ergonomie ainsi que la santé et la sécurité du travail.

À l’image du champ des relations industrielles, RI/IR promeut une approche multidisciplinaire et interdisciplinaire dans l’étude du travail et de l’emploi, avec un ancrage dans les sciences sociales. Des chercheurs provenant de domaines aussi variés que la sociologie, l'anthropologie, l’économie hétérodoxe, la socio-économie, le droit du travail, l’histoire, les sciences politiques, la psychologie, les sciences de la gestion, l’ergonomie ou les études féministes y publient les résultats de leurs travaux, générés par des méthodes tant quantitatives que qualitatives, à la condition que ceux-ci portent sur le travail et l’emploi, dans une perspective pluraliste et/ou critique chère aux sciences sociales.

Reflétant la richesse des travaux empiriques, la revue est également intéressée à publier des travaux qui contribuent au renouvellement théorique du champ des relations industrielles et des disciplines contributives.

Les travaux publiés doivent comporter, en outre, une pertinence sociale qui les rende susceptibles de contribuer à la résolution des problèmes dans le monde du travail et de l’emploi.

Revue ancrée au Canada, mais avec un rayonnement et, de manière croissante, un contenu, international, RI/IR publie des articles issus de travaux de recherche originaux en provenance d’auteurs canadiens et étrangers. Cette ouverture à la comparaison internationale des conditions de travail et d’emploi, ainsi que des institutions qui régulent le travail et l’emploi. Nous apprécions, lorsque possible, que les analyses  permettent une montée en généralité, afin que leurs résultats trouvent un intérêt au-delà du pays et du cas précis dans lesquels ils ont été générés.

Revue bilingue, RI/IR reflète la réalité géographique et institutionnelle canadienne. Parmi les grandes revues internationales dédiées au champ des relations industrielles, elle est la seule à publier dans une autre langue que l’anglais et elle s’est engagée à maintenir, dans chaque numéro, la parité entre les textes publiés en français et ceux publiés en anglais.

Charte éthique

Droits d’auteurs

La soumission d’un article atteste du fait qu’il est présenté en exclusivité, que les droits de reproduction du texte ne sont pas réservés et qu’il est le produit seulement du ou des auteurs indiqués sur la page titre.

Les auteurs doivent signer une attestation d'exclusivité et une cession de droits d’auteur à la revue lors de l’acceptation finale de leur manuscrit. L’intégralité de ces documents se trouve en ligne au lien suivant.

Plagiat

Relations Industrielles/Industrial Relations ne tolère aucune forme de plagiat dans les articles qui sont publiés. Est considéré comme du plagiat toute utilisation non autorisée sans citation adéquate des idées, mots, données ou tout autre matériel produit par une personne sans son autorisation.

La revue peut vérifier à l’aide des outils de son choix, l’existence de plagiat dans un article soumis. Un cas suspecté de plagiat, qu’il soit complet ou concernant une partie de l’article, pourrait être rejeté sur le champ par le comité éditorial.

Autant le lectorat que le comité éditorial est invité à signaler à la direction de la revue toute suspicion de plagiat dans un article publié.

Publication redondante ou autoplagiat

La direction de la revue se réserve le droit de vérifier si un article soumis pourrait être une publication redondante ou encore de l’autoplagiat. Est considéré comme tel toute publication dont la totalité ou une partie importante du texte a déjà été publié par l’auteur ou l’auteure sans qu’il y ait une justification appropriée.

Peut être considéré comme de l'autoplagiat un article identique à un acte de congrès, à un chapitre de livre, une partie de rapport ou de monographie, à un texte autopublié, etc.

Chaque cas de redondance ou d’autoplagiat sera évalué par la direction de la revue et pourrait entrainer le rejet d’un projet d’article.

Conflit d’intérêt

Le conflit d’intérêts en recherche décrit une situation pour laquelle un lien d’intérêt d’une actrice ou d’un acteur en recherche (y compris ses proches ou ses associés) introduit un risque d’affecter réellement, potentiellement ou en apparence son indépendance, son objectivité ou son impartialité lors de la prise de décisions dans l’exercice de ses responsabilités d'évaluation.

Les conflits d’intérêts peuvent concerner un individu ou un établissement. Ils peuvent être notamment de nature personnelle, professionnelle, matérielle ou financière. Les intérêts de nature familiale, politique, religieuse et idéologique peuvent aussi constituer une menace à l’indépendance, à l’objectivité ou à l’impartialité.

Chaque situation de conflit d’intérêt sera évaluée au cas par cas par la direction de la revue.

 

Politique d'engagement dans le comité éditorial

 

  • Les invitations au comité éditorial sont décidées par le Comité de direction de Relations Industrielles/Industrial Relations.
  • Le mandat des membres du comité éditorial de Relations Industriel/Industrial Relations est d’une durée de trois ans
    • Ce mandat est renouvelable.
  • Il est attendu que les membres du comité éditorial continuent de publier des articles pendant la durée de leur mandat.
  • Il est attendu que les membres du comité éditorial participent à la promotion des articles de la revue en utilisant différents réseaux.
  • L’appartenance au comité éditorial de la revue doit être inscrite dans la signature courriel du membre du comité.
  • Les membres du comité éditorial peuvent publier dans la Revue.
    • Les manuscrits devront obligatoirement tous être évalués à l’aveugle par trois évaluateurs ou évaluatrices.
  • Les membres du comité de direction ne peuvent pas publier dans la Revue.
  • Un mandat au comité éditorial peut être résilié en tout temps par le comité de direction de la Revue pour les motifs suivants :
    • Refus répétés d’évaluer des articles;
    • Accusations légales et/ou éthiques sérieuses et fondées;
    • Absence de publications d’articles scientifiques sur une longue période;
    • Conflit avec le comité de direction.

Politique de confidentialité et de gestion des données

Politique de confidentialité et de gestion des données

Collecte des données à caractère personnel

La collecte des données à caractère personnel doit permettre de répondre à la mission de la Plateforme[1], à savoir : assurer la gestion complète du processus d’édition numérique, incluant une évaluation par les pairs.

Dans l’accomplissement de sa mission, la Plateforme est donc susceptible de recueillir à la fois des données de catégorie strictement nominative, par exemple : nom, prénom, adresse physique ou électronique, numéro de téléphone, date de naissance, affiliation universitaire ou professionnelle, pays, langues de travail, mais peut aussi recueillir des données qualitatives.

Respect de la vie privée

L'Université Laval et son personnel autorisé veillent à la protection des renseignements personnels et au respect de la vie privée. Le droit à la vie privée est protégé au Québec par les articles 3, 35 et 36 du Code civil du Québec et l’article 5 de la Charte des droits et libertés de la personne.

Responsabilité de la protection des données à caractère personnel

L’Administrateur de la Plateforme est responsable des renseignements personnels dont elle a la gestion et doit désigner une personne qui s’occupe de s’assurer des actifs informationnels conformément au respect des principes énoncés dans les présentes Conditions d’utilisation.

Responsabilité des usagers à l’égard des données à caractère personnel

La responsabilité de la protection des données à caractère personnel de la Plateforme incombe à tous les usagers. Ces derniers s’engagent à prendre connaissance et à respecter la Politique de sécurité de l'information (ci-après « la Politique ») et le Règlement de sécurité de l’information sur l’utilisation des actifs informationnels de l’université Laval (ci-après « le Règlement »).

Toute contravention aux présentes Conditions d’utilisations, à la Politique et au Règlement de l’Université Laval peut entrainer l’annulation des privilèges d'accès aux actifs informationnels. L'annulation peut être effectuée sans préavis selon la nature et la gravité du manquement.

Protection des données à caractère personnel

L’Université Laval emmagasine, traite et communique de l’information sous plusieurs formes et à travers différentes plateformes et site Web. Elle reconnait que ces informations, essentielles à ses activités d’administration, d’enseignement et de recherche, doivent faire l’objet d’une utilisation appropriée et d’une protection adéquate, et ce, tout au long de leur cycle de vie.

Accès aux données à caractères personnels

Seul le personnel autorisé peut avoir accès aux données à caractère personnel. L'Université s'assure que ces personnes ont qualité pour accéder à ces renseignements et que l'accès à ceux-ci est nécessaire dans l'exercice de leurs fonctions.
Les renseignements personnels que vous acceptez de fournir sur les sites Web de l'Université Laval doivent être véritables, exacts, à jour et complets.

Communication des renseignements personnels

L’utilisation et la communication de renseignements personnels à l’Université Laval tient compte du droit des individus à la vie privée concernant les renseignements personnels qu’ils acceptent de transmettre et du besoin des organisations de recueillir, d’utiliser ou de communiquer ces renseignements à des fins qu’une personne raisonnable estimerait acceptables dans les circonstances.

Gestion et conservation des données à caractères personnels

L’Université Laval s'est dotée d'une Politique de sécurité de l'information et est assujettie à la Loi sur l'accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels (chapitre A-2.1).La Loi s’applique aux documents détenus par l’Université Laval dans l’exercice de ses fonctions, que la conservation des actifs informationnels soit assurée par elle-même ou par la Plateforme.

Transfert des données à caractère personnel

Les responsables du traitement des données à caractère personnel se réservent le droit de transmettre ces renseignements à des partenaires dont les objectifs sont compatibles avec la mission de la Plateforme et pour lesquels les données ont été récoltées initialement.

Le traitement à des fins archivistiques dans l'intérêt public, à des fins de recherche scientifique ou historique ou à des fins statistiques devrait être considéré comme une opération de traitement licite compatible.

L’utilisation des données à des fins commerciales est totalement proscrite.

Suspension de l’accès des données à caractère personnel

Les usagers de la Plateforme ont le droit d’obtenir du responsable du traitement des données, la suspension de l’accès à leurs données à caractère personnel, dans les meilleurs délais, lorsque:

  • Les données à caractère personnel ne sont plus nécessaires au regard des finalités pour lesquelles elles ont été collectées;
  • La Revue ne souhaite plus utiliser le service offert par la Plateforme;
  • La personne concernée retire son consentement suite à un traitement illicite de ces données personnelles:
    • lorsque les données sont utilisées à des fins autres que celles pour lesquelles elles ont été collectées;
    • lorsque le traitement des données recueillies est contraire à la Politique de sécurité de l'information de l’Université Laval;
    • lorsque le traitement des données recueillies est contraire aux lois et aux règlements en vigueur.

La suspension de l’accès aux données à caractère personnel équivaut à la non-disponibilité de ceux-ci aux usagers. Seuls les responsables de la Plateforme y conservent un accès aux fins d’administration de la plateforme.

Durée de vie des données à caractère personnel

La Bibliothèque conserve les données à caractère personnel aussi longtemps qu’elles sont nécessaires aux fins pour lesquelles elles ont été collectées au départ. Le responsable s’engage dans les meilleurs délais à détruire les données à caractère personnel dès lors qu’elles ne sont plus nécessaires aux fins pour lesquelles elles ont été collectées.

 

 

 

 

[1] Il s’agit de la plateforme de gestion des manuscrits :
https://revues.ulaval.ca/ojs/index.php/REL-IND-REL/login

Attestation d'exclusivité et cession de droits d'auteurs

Attestation d’exclusivité

La soumission d'un article atteste du fait :

  • qu'il est présenté en exclusivité
  • que les droits de reproduction du texte ne sont pas réservés
  • et qu'il est le produit du ou des auteurs dont le ou les noms vont figurer sur la page titre au moment de la publication.

Cette Attestation d’exclusivité devra être signée au moment de l’acceptation de l’article pour publication.

Droits d'auteur

Les auteures et auteurs auront à signer, lors de l'acceptation finale de leur article, une Cession de droits d'auteur à la revue.

Libre Accès

Dès Janvier 2023 tous les articles de la revue seront publiés sur une licence Créative Commons CC-BY-SA

 

Gestion des litiges et conflits éthiques

En cas de litiges tels que : allégations d'inconduites, conflits à l'égard de l'autorat, de conflits d'intérêts ou tout autre problématique pouvant avoir lieu avant ou après la publication, la revue s'engage à suivre, lorsque applicable,  les guides offerts par le Committee on Publication Ethics (COPE).