Accueil » 76-4 ( 2021) » Entre éthique et secret des lanceurs d’alerte : Le cas des acheteurs confrontés à des dilemmes

Entre éthique et secret des lanceurs d’alerte : Le cas des acheteurs confrontés à des dilemmes

Anne Goujon-Belghit, Jocelyn Husser, Thibault Cuénoud

Résumé

D’un point de vue académique, les lanceurs d’alerte sont définis comme des membres actuels ou anciens d’une organisation qui divulguent des pratiques illégales, immorales ou illégitimes mises en oeuvre sous la responsabilité de leurs employeurs à des personnes ou à des organisations susceptibles d’influencer l’action (Near et Miceli, 1985 : 4). L’étude des professionnels confrontés à des pratiques illégales s’inscrit dans le courant théorique relatif au processus décisionnel éthique. Ce travail vient questionner des professionnels face à des dilemmes afin de comprendre les déterminants de l’intention de donner l’alerte (Fritzsche et Becker, 1984 ; Jones, 1991). Les acheteurs constituent une population particulièrement sensible aux dilemmes dans la mesure où ils négocient des contrats dans l’intérêt de leur organisation et gèrent des problématiques de délais, de coût, de qualité ou encore de continuité des relations d’affaires (Narasimhan et Das, 2001 ; Eckerd et Hill, 2012). Plusieurs risques apparaissent lorsque les acheteurs négocient avec leurs fournisseurs, notamment en termes financiers, de qualité ou de délais de livraison (Ratnasingam et Ponnu, 2008). Les résultats qualitatifs de l’étude générés par la méthode des scénarios révèlent trois déterminants à l’intention de lancer l’alerte : la santé, la corruption de la direction et la gestion du secret.

Abstract

From an academic point of view, whistleblowers are defined as current or former members of an organization who disclose illegal, immoral or illegitimate practices carried out under the responsibility of their employers, to individuals or organizations. organizations likely to influence action (Near and Miceli, 1985 : 4). The study of professionals confronted with illegal practices is part of the theoretical current relating to the ethical decision-making process. This work questions professionals in dilemma situations to understand the determinants of the intention to whitleblow (Fritzsche and Becker, 1984 ; Jones, 1991). Buyers constitute a population particularly sensitive to dilemma situations insofar as they negotiate contracts in the interest of their organization and manage issues of deadlines, cost, quality or even the continuity of business relations (Narasimhan and Das, 2001 ; Eckerd and Hill, 2012). Several risks appear when buyers negotiate with their suppliers, particularly in financial terms, quality and delay of delivery (Ratnasingam and Ponnu, 2008). The qualitative results of the scenario’s method shows that buyers intend to become whistleblowers about unethical practices when faced with three thematic types : health, line corruption and management.