Accueil » 76-2 ( 2021) » Le dialogue social : un puissant outil régulateur du processus de RSE des entreprises : étude de trois cas en Tunisie

Le dialogue social : un puissant outil régulateur du processus de RSE des entreprises : étude de trois cas en Tunisie

Amel Bouderbala

Résumé

Acheter en ligne

L’objectif de cette étude qui a eu lieu dans le contexte tunisien est de comprendre le rôle que peuvent jouer le syndicat et le comité d’entreprise dans le processus de responsabilité sociale de l’entreprise (RSE). La position épistémologique adoptée est interprétativiste et la méthodologie est qualitative, moyennant l’étude de trois cas d’entreprises. Pour mener à bien cette recherche compréhensive, trois outils de collecte de données ont été utilisés : les notes d’observation, les entretiens semi-directifs et les rapports de RSE de l’entreprise.

Les principaux résultats montrent comment, d’un cas à l’autre, les types de RSE, les motifs d’engagement de RSE et les types de régulations diffèrent. La règle qui est inhérente au mode pratique et de pilotage de la RSE conditionne le type de régulation. Les résultats permettent de conclure que, dans tous les cas de figure, le syndicat et le comité d’entreprise constituent une partie prenante primordiale en matière de RSE par leur capacité mobilisatrice et divers types de régulation qui renforcent ou affaiblissent le processus de RSE. Le dialogue social en ressort comme un puissant levier pour légitimer et développer les pratiques de RSE dans une action collective co-construite. Il agit comme un outil de RSE à la fois robuste et pragmatique qui régule ce processus et qui réifie les aspirations des acteurs autour de ce construit (RSE).

Mots clés:
  • Syndicat,
  • Comité d’entreprise,
  • Dialogue social,
  • Types de RSE,
  • Régulation

Resumen

This study was conducted in a Tunisian context with the aim of understanding the role that the union and the works council can play in the process of Corporate Social Responsibility (CSR). Three companies were studied by means of an interpretive epistemological approach and qualitative methodology. To carry out this comprehensive research, data were collected from three sources : field notes ; semi-structured interviews ; and the company’s CSR reports. The main results show differences from one case to another in (1) CSR types, (2) CSR commitment reasons and (3) types of regulation. The type of regulation depended on the rule governing the mode of CSR practice and management. The results allow us to conclude that, in all cases, the union and the works council are an essential stakeholder in CSR through their mobilizing capacity and the various types of regulation that strengthen or weaken the CSR process. Social dialogue appears as a powerful lever to legitimize and develop CSR practices through joint collective action. As a CSR tool that is both robust and pragmatic, social dialogue regulates the process and reifies the actor’s aspirations around this construct (CSR).

Keywords:
  • union,
  • works council,
  • social dialogue,
  • CSR types,
  • regulation