Accueil » 23-2 ( 1968) » Représentation collective et représentation individuelle devant l’arbitre des griefs

Représentation collective et représentation individuelle devant l’arbitre des griefs

Pierre Verge

Résumé

La Cour suprême reconnaît à un salarié le droit de participer personnellement à la procédure d'arbitrage, dans le cas où le syndicat accrédité doit y soutenir une position, allant à l'encontre de ses intérêts. L'obligation de représenter tous les salariés, qui incombe à l'association accréditée, peut-elle alors vraiment s'accommoder de ce souci d'accorder à l’individu l'occasion de faire valoir lui-même ses prétentions devant l’arbitre?