Accueil » 37-2 ( 1982) » Legislative Change and Strike Activity in Canada, 1926-1974

Legislative Change and Strike Activity in Canada, 1926-1974

J. A. Frank, Michael J. Kelly et Bruce D. MacNaughton

Abstract

The authors examine long term variations in the level of strike activity in Canada between 1926 and 1974 by examining the effects of several economic and organizational variables on the pattern of industrial conflict.

Résumé

Changements à la législation et évolution des grèves au Canada de 1926 à 1974

Le présent article tente d'expliquer les variations à long terme des grèves au Canada pendant la période 1926-1974. À cette fin, il examine les effets de diverses variables d'ordre économique et organisationnel sur les types de conflits du travail. L'article s'efforce de replacer la grève dans son contexte politique en observant comment les modifications apportées à la législation fédérale du travail ont influencé au cours de ces années les types de grèves survenus au Canada. Ce qui ressort de cette étude, c'est que d'une part, le type de grève varie en fonction de la situation économique et de la capacité des syndicats d'imposer leurs revendications et que, d'autre part, la législation du travail influence le rapport entre les grèves et les deux variables qui viennent d'être citées.

Les effets de nombreux facteurs économiques ainsi que de l'activité syndicale ont été étudiés en fonction de trois mesures d'évaluation des grèves, soit la fréquence, l'amplitude et la durée de la grève. On l'a fait pour l'ensemble de la période. Par la suite, les séries chronologiques furent scindées en choisissant une mesure législative fédérale (le C.P. 1003) comme point de rupture. Cette analyse confirme l'importance d'une législation du travail favorable aux travailleurs en tant que variable dans le rapport entre la situation économique et l'action syndicale d'une part, et les grèves, d'autre part. L'examen des données révèle très clairement que les modifications apportées à la législation en 1944 ont eu un impact significatif sur les causes déterminantes des grèves. Durant la période antérieure à 1944, l'état de l'organisation syndicale était la cause principale des variations dans les grèves. Après 1944, la négociation collective s'est institutionnalisée et la situation économique devint la cause principale de la décision de déclencher et de poursuivre les grèves.