• Capture d'écran du vidéo

    Présentation vidéo de la revue

    Visionnez cette courte capsule vidéo qui présente la revue, ses accomplissements récents ainsi que nos ambitions futures!

  • texte

    Un message critique de la part du directeur

    RI/IR a été surclassé dans l'un des plus important palmarès d'Europe. Le Pr. Gould, notre directeur, réagit à la nouvelle et son impact sur la revue.

  • Campus - Hiver

    Travaillez à la revue!

    La revue Relations Industrielles/Industrial Relations est à la recherche d'une personne conseillère en communications!

    Plus de détails ici.

Françoise Carré

Françoise Carré

  • Membre du comité éditorial
  • Directrice de recherche
  • UMass Boston

Françoise Carré is Research Director of the Center for Social Policy, U. of Massachusetts Boston’s McCormack Graduate School of Policy and Global Studies. She specializes in applied labor economics and comparative employment relations. She writes about non-standard and informal work in developed and developing countries as well as about retail industry structure and retail job quality.  She also serves as Statistics Programme Director for the global research and policy network WIEGO (Women in Informal Employment: Globalizing and Organizing). She holds a Ph.D. from MIT in urban and regional studies and is 2022 Academic Fellow of the Labor and Employment Relations Association.

She co-authored Where Bad Jobs Are Better:  Retail Jobs Across Countries and Companies  with C. Tilly  (2017), Winner of 2018 William G. Bowen Award for the Outstanding Book on Labor and Public Policy, Princeton University, Industrial Relations Section and of 2019 American Sociological Association Labor and Social Movement section’s book award, and finalist for Academy of Management 2018 George R. Terry Book Award.  Her co-edited volumes include The Informal Economy Revisited, Are Bad Jobs Inevitable?, and Nonstandard Work.

Pouvez-vous nous parler de trois articles significatifs dans votre carrière?

Ma recherche en cours, avec co-auteur Chris Tilly de UCLA, s’adresse à l’utilisation des technologies digitales pour les processus de la grande distribution. Le modèle compétitif de l’industrie aux Etats-Unis, sa structure, son appui sur l’érosion de la qualité d’emploi et sa résistance à toutes régulations créent une tendance à l’utilisation de ces technologies vers le remplacement ou la surveillance des employés.

Nous avons analysé les contrastes cross-nationaux macro-institutionnels des sphères productives et reproductives afin de comprendre leur rôle dans la qualité des emplois.  Cet ouvrage nous a permis d’appuyer sur les analyses de « l’effet sociétal » conceptualise par M. Maurice, F. Sellier, and J.J. Silvestre (1982), une approche qui a beaucoup compté dans mon développement professionnel

Pour ceux qui suivent l’évolution des structure d’emploi, un intérêt de longue date est d’explorer les comparaisons entre l’emploi informel (pays du « Sud global ») et les formes d’emploi salariés et indépendants atypiques (pays du « Nord global »).  L’article contraste plusieurs concepts cherchant à caractériser les formes d’emploi subissant une vulnérabilité économique importante.