• mockupRIIR

    Le volume 78-2 est maintenant en ligne!

    La revue RI/IR est offerte en libre accès. Bonne lecture!

  • Éditeurs associés

    Nouveau : Éditeurs associés

    Accueillez nos nouvelles éditrices associées et nos nouveaux éditeurs associés : Professeure Tania Saba, Professeur Ernesto Noronha, Professeure Ann Frost et Professeur Jean-Étienne Joullié! 

  • Campus Hiver

    Présentation vidéo de la revue

    Visionnez cette courte capsule vidéo qui présente la revue, ses accomplissements récents ainsi que nos ambitions futures!

Un encadrement de proximité en recomposition : Les « managers de rayon » dans la grande distribution

Un encadrement de proximité en recomposition : Les « managers de rayon » dans la grande distribution

Florent Racine

Volume : 76-1 (2021)

Résumé

Cet article porte sur les salariés des grandes surfaces alimentaires en France. Si la littérature existante sur le secteur porte essentiellement sur les caissières et utilise la monographie, notre approche s’intéresse aux managers de rayon. Porter le regard sur les managers de rayon, premier niveau d’encadrement en magasin, permet de mieux comprendre les logiques qui traversent le secteur. Mais contrairement à l’approche habituelle qui utilise la monographie, notre approche combine les échelles d’analyse (micro, méso et macro) afin d’ancrer les observations du terrain au sein de l’histoire sectorielle et de la conjoncture.

Cela nous conduits à associer la sociologie du travail et de l’emploi avec la sociologie des groupes professionnels pour montrer que les managers travaillent au sein de deux principaux segments professionnels : les rayons alimentaires, d’une part, et les rayons non alimentaires, d’autre part. Sur chaque segment, les conditions de travail ne sont pas tout à fait les mêmes : la situation économique des groupes intégrés étant préoccupante, ces derniers ont procédé à une réorganisation des rayons. Par conséquent, les conditions d’emploi sont également différentes.

En effet, si le processus de centralisation-décentralisation des tâches et la sélection d’un nouveau profil de managers sont bien mis en oeuvre de façon homogène dans les rayons alimentaires, deux rayons non alimentaires conservent leur particularité. Au rayon parapharmacie tout d’abord, le titre de docteur constitue une barrière à l’entrée dans ce marché du travail fermé. Parallèlement, les récentes réorganisations permettent à ce dernier de s’emparer des rayons des collègues, faisant de ce manager le grand gagnant des mutations actuelles. Aux rayons brun-blanc-gris ensuite, les managers sont dans une situation plus difficile : plus que partout ailleurs, ces rayons qui perdent de l’argent ont été réorganisés ou supprimés, annonçant la « mort » progressive de ce groupe.