• mockupRIIR

    Le volume 78-2 est maintenant en ligne!

    La revue RI/IR est offerte en libre accès. Bonne lecture!

  • Éditeurs associés

    Nouveau : Éditeurs associés

    Accueillez nos nouvelles éditrices associées et nos nouveaux éditeurs associés : Professeure Tania Saba, Professeur Ernesto Noronha, Professeure Ann Frost et Professeur Jean-Étienne Joullié! 

  • Campus Hiver

    Présentation vidéo de la revue

    Visionnez cette courte capsule vidéo qui présente la revue, ses accomplissements récents ainsi que nos ambitions futures!

Research Activities of the Economic and Research Branch of the Canadian Department of Labor

Research Activities of the Economic and Research Branch of the Canadian Department of Labor

George Saunders

Volume : 21-4 (1966)

Résumé

Les activités de recherche du département d’Économique et de Recherche du Ministère fédéral du Travail

A la suite de l'annonce de la création d'un ministère de la main-d'oeuvre, certaines activités du département d'économique et de recherches du Ministère du Travail deviendront la responsabilité du nouveau Ministère. C'est pourquoi cette communication se limitera à l'analyse des activités qui ont été laissées au département d'économique et de recherches de notre Ministère.

Présentement, ces activités consistent dans les recherches économiques et sociologiques dans les champs des relations industrielles et des standards de travail. A cette fin, le département emploie 70 personnes dont plus de trente sont des professionnels ( économistes, statisticiens, spécialistes des relations industrielles ).

Le résultat de leurs recherches est porté à la connaissance du public soit par le truchement des rapports particuliers soit par celui de la Gazette du Travail.

II—COLLECTION DES STATISTIQUES

Les activités du département dans le domaine statistique comprennent les enquêtes annuelles sur les salaires, les conditions de travail et les organisations ouvrières au pays ; les enquêtes sur les grèves et les lock-outs et les rapports mensuels sur les ententes collectives.

En plus de cela, le département tente continuellement d'améliorer sa méthodologie des enquêtes. La complexité croissante de l'économie canadienne l'exige.

Le département poursuit également ses efforts dans le but de publier plus rapidement le résultat de ses enquêtes afin que l'information statistique parvienne aux intéressés à une date aussi rapprochée que possible de celle de l'enquête.

Enfin, le département est en train de réviser et d'améliorer son indice des taux de rémunération, plus particulièrement d'étendre ses enquêtes à des secteurs d'emploi non couverts jusqu'ici (les professions, le personnel technique, les services en expansion : santé, éducation, amusements ).

III—ANALYSE STATISTIQUE

Le département entreprend aussi des études spéciales dans le but de fournir des informations supplémentaires qui n'apparaissent pas dans ses publications régulières. C'est ainsi qu'il a déjà publié des études sur les clauses des conventions collectives reliées à la sécurité du revenu, l'assurance maladie, etc., et qu'on est en train d'en compléter sur les bénéfices supplémentaires d'assurance-chômage, les plans de caisse de retraite, etc.

Le département fait également, pour le bénéfice des autorités supérieures du ministère et d'autres agences gouvernementales, des études particulières qui, en raison de leur caractère confidentiel, ne sont pas publiées.

IV—RECHERCHES FONDAMENTALES

Enfin, le département poursuit également des recherches dans le but de découvrir et d'établir des relations significatives entre diverses variables économiques et de vérifier ou de formuler certaines hypothèses de travail. Ces recherches sont habituellement d'établir une base solide pour la révision ou la formulation des politiques concernant le travail.

Ce genre de recherches est assez récent au département mais on est en train de le développer davantage.

C'est ainsi qu'on poursuit actuellement des recherches sur la détermination des salaires, sur les relations industrielles et la négociation collective et sur les standards de travail et qu'on a des projets de recherches sur les salaires minimums, les heures de travail et leurs relations avec la production et l'emploi, etc.

CONCLUSION

Cette communication donne une idée des activités du département mais n'épuise pas tous les intérêts qu'il peut avoir dans le domaine des recherches. C'est ainsi que le département encourage les recherches conjointes avec les universités, tente d'intéresser davantage de chercheurs universitaires aux recherches dans le domaine du travail.