• mockupRIIR

    Le volume 78-2 est maintenant en ligne!

    La revue RI/IR est offerte en libre accès. Bonne lecture!

  • Éditeurs associés

    Nouveau : Éditeurs associés

    Accueillez nos nouvelles éditrices associées et nos nouveaux éditeurs associés : Professeure Tania Saba, Professeur Ernesto Noronha, Professeure Ann Frost et Professeur Jean-Étienne Joullié! 

  • Campus Hiver

    Présentation vidéo de la revue

    Visionnez cette courte capsule vidéo qui présente la revue, ses accomplissements récents ainsi que nos ambitions futures!

Managers et syndicats : duel ou duo?

Managers et syndicats : duel ou duo?

Juliette Fronty

Volume : 78-1 (2023)

Fronty_vol78-1_image-Steen_Moller-Laursen-Pixabay

Résumé

Dans un contexte où le dialogue social est affaibli et la légitimité des syndicats remise en question, une recherche qualitative a été menée par Juliette Fronty au sein de l'industrie aéronautique française pour explorer le dialogue informel quotidien entre les middle-managers et les délégués syndicaux à l'échelle de l'atelier. L'objectif était d'identifier la nature et les conditions du dialogue entre les managers et les syndicats dans leur activité quotidienne.

La relation entre employeurs et salariés est intrinsèquement conflictuelle, et cette dimension conflictuelle est considérée comme naturelle. Les syndicats sont souvent perçus comme imposant des pratiques restrictives de management du travail, tandis que les managers cherchent à résoudre les problèmes de mécontentement des salariés par l'organisation du travail et les systèmes de rémunération. Cette recherche remet en question ces perceptions et explore les bénéfices potentiels d'une discussion conjointe entre les managers et les syndicats, permettant aux représentants du personnel de participer activement à la gestion de l'entreprise.

Pour apporter un nouveau regard sur cette dynamique, Juliette Fronty utilise le concept de "dialogue relationnel" par les auteurs Cunliffe et Eriksen (2011). qui va au-delà de l'approche traditionnelle du dialogue social. En effet, ce concept est caractérisé ici par les composantes de la qualité relationnelle, l’approche processuelle et une dimension polyphonique, permettant aux gestionnaires intermédiaires d'anticiper les tensions dans les équipes afin d'améliorer leurs décisions managériales. C’est un processus permanent, qui doit être entretenu par une pluralité d’acteurs dont les intérêts vont parfois diverger.

Les résultats de la recherche montrent que le dialogue relationnel, tel que défini précédemment, n'est pas perçu de manière positive par toute l'organisation. Les responsables des ressources humaines cherchent à réduire son impact en mettant en place des outils de gestion qui limitent les arbitrages plus informels résultant du dialogue entre les managers et les syndicats. Cela souligne les tensions existantes au sein de l'organisation concernant l'importance accordée à ce type de dialogue. L'étude souligne également l'importance du dialogue dans le travail managérial. Le dialogue relationnel contribue au processus de sensemaking du manager, lui permettant de donner un sens à l'activité de ses équipes dans un contexte complexe.

Le travail de Fronty que nous publions ici propose donc un autre regard sur les syndicats dans les entreprises, sur leur utilité et sur le rôle qu’ils pourraient jouer auprès de managers intermédiaires, trop souvent coincés entre le marteau et l’enclume.

Lire l'article complet

Domaines