• mockupRIIR

    Le volume 78-3 est maintenant en ligne!

    Le numéro thématique portant sur la dynamique de mobilisation et de syndicalisation des travailleurs de plateforme est maintenant en ligne. Ce numéro a été dirigé par Fabien Brugière, Donna Kesselman et Jean Vandewattyne.

  • Éditeurs associés

    Nouveau : Éditeurs associés

    Accueillez nos nouvelles éditrices associées et nos nouveaux éditeurs associés : Professeure Tania Saba, Professeur Ernesto Noronha, Professeure Ann Frost et Professeur Jean-Étienne Joullié! 

  • Campus Hiver

    Présentation vidéo de la revue

    Visionnez cette courte capsule vidéo qui présente la revue, ses accomplissements récents ainsi que nos ambitions futures!

Flexibilité et transformation des relations d’emploi : une segmentation des pratiques de gestion de la main-d’oeuvre

Flexibilité et transformation des relations d’emploi : une segmentation des pratiques de gestion de la main-d’oeuvre

Aurélie Peyrin, Camille Signoretto et Philippe Mehaut

Volume : 77-4 (2022)

Ville

Résumé

Dans le monde des affaires, la gestion de la main-d'œuvre est un enjeu de taille. Les entreprises doivent naviguer dans un marché du travail qui est souvent segmenté en plusieurs catégories distinctes. Cette segmentation, basée sur des caractéristiques telles que le type d'emploi, la durée du contrat et la rémunération, est au cœur de l'approche segmentationniste, une théorie qui permet d'analyser les pratiques de gestion des entreprises. Une étude empirique menée dans une région française a permis de mieux comprendre les pratiques de gestion de la main-d'œuvre des entreprises, en particulier sur les marchés primaires et secondaires du travail et de l'emploi.

Le marché primaire du travail est constitué d'emplois stables et bien rémunérés, offrant des avantages sociaux et des perspectives de carrière à long terme. Le marché secondaire, quant à lui, est souvent associé à des emplois précaires et mal rémunérés, sans avantages sociaux ni perspectives de carrière. Les entreprises utilisent souvent des travailleurs temporaires ou des sous-traitants pour répondre à leurs besoins en main-d'œuvre sur le marché secondaire. L'étude a également révélé l'existence d'un marché secondaire « new look », où les entreprises adoptent des pratiques flexibles pour mieux s'adapter aux fluctuations du marché et aux défis de la concurrence. Ces pratiques incluent l'utilisation de toutes les formes d'emploi subventionnées par l'État ou la réduction de la durée des CDD.

Il est important de poursuivre les recherches dans ce domaine pour mieux différencier les segments selon la taille et le secteur des entreprises et pour étudier les effets des réformes structurelles mises en place en France après 2016. En combinant des données statistiques et des enquêtes qualitatives, il sera possible de mieux comprendre les pratiques des entreprises en matière de gestion de la main-d'œuvre et de proposer des solutions plus adaptées aux enjeux actuels. En somme, la gestion de la main-d'œuvre reste un enjeu majeur pour les employeurs et les employés, et l'approche segmentationniste s'avère être une théorie clé pour mieux comprendre les pratiques des entreprises en la matière.

 

Photo de Fons Heijnsbroek sur Unsplash

 

Lire l'article complet

Domaines