• mockupRIIR

    Le volume 78-2 est maintenant en ligne!

    La revue RI/IR est offerte en libre accès. Bonne lecture!

  • Éditeurs associés

    Nouveau : Éditeurs associés

    Accueillez nos nouvelles éditrices associées et nos nouveaux éditeurs associés : Professeure Tania Saba, Professeur Ernesto Noronha, Professeure Ann Frost et Professeur Jean-Étienne Joullié! 

  • Campus Hiver

    Présentation vidéo de la revue

    Visionnez cette courte capsule vidéo qui présente la revue, ses accomplissements récents ainsi que nos ambitions futures!

Changes in the Prevalence of Nonstandard Employment during the COVID-19 Pandemic

Changes in the Prevalence of Nonstandard Employment during the COVID-19 Pandemic

Katelyn Mitri and Stephen Sartor

Volume : 77-1 (2022)

Masque

Résumé

Comment la prévalence de différents types d'emplois atypiques a-t-elle changé avant et pendant la pandémie de COVID-19 et comment ces changements diffèrent-ils selon le sexe, le statut d'immigration et le groupe d'âge ? Ces questions sont importantes pour comprendre comment l'incertitude et le ralentissement économique peuvent avoir un impact sur les types d'emploi auxquels les travailleurs accèdent.

Cette étude regroupe 10 enquêtes canadiennes sur la population active de mai 2017 à novembre 2021 et utilise une analyse de régression linéaire multivariée pour répondre aux questions de recherche énoncés précédemment. Dans le cadre de ces modèles de régression, nous avons examiné la probabilité d'entrer dans un emploi temporaire, un emploi à temps partiel et un emploi indépendant avant et pendant la pandémie. Nous avons également vérifié si les changements vers différents types d'emplois atypiques différaient selon le sexe, le statut d'immigrant et l'âge.

Nos résultats montrent que la pandémie de COVID-19 diffère des crises économiques précédentes par son impact sur l'emploi atypique. Principalement, les taux d'emploi salarié atypique (emploi temporaire et à temps partiel) ont diminué pendant le confinement initial et sont revenus aux niveaux d'avant la pandémie à la fin de 2020. En même temps, le travail indépendant à son propre compte à temps partiel a augmenté pendant la première vague. Au cours des premiers mois de la pandémie, le taux d'emploi atypique présentait un écart plus restreint entre les sexes et alors que l’écart était plus large entre les immigrants et les non-immigrants. Certains éléments indiquent également que, de manière générale, le taux d'emploi indépendant atypique a augmenté chez les immigrants et les femmes au cours des premiers mois.

Mots-clés:  Emploi atypique, COVID-19, chômage, Canada, Genre, Confinement, Immigration, âge  

 

*Photo by Arya Pratama on Unsplash

Lire l'article complet