• mockupRIIR

    Le volume 78-2 est maintenant en ligne!

    La revue RI/IR est offerte en libre accès. Bonne lecture!

  • Éditeurs associés

    Nouveau : Éditeurs associés

    Accueillez nos nouvelles éditrices associées et nos nouveaux éditeurs associés : Professeure Tania Saba, Professeur Ernesto Noronha, Professeure Ann Frost et Professeur Jean-Étienne Joullié! 

  • Campus Hiver

    Présentation vidéo de la revue

    Visionnez cette courte capsule vidéo qui présente la revue, ses accomplissements récents ainsi que nos ambitions futures!

Can older workers be retrained? Canadian evidence from worker-firm linked data

Can older workers be retrained? Canadian evidence from worker-firm linked data

Tony Fang, Morley Gunderson et Byron Lee

Volume : 76-3 (2021)

Résumé

Notre analyse empirique est fondée sur l’ensemble des données appariées entre les travailleurs et les entreprises de Statistique Canada, le Workplace and Employee Survey (WES) de 2003. La taille de l’échantillon est importante, environ 4 000 travailleurs de plus de 50 ans et 12 000 qui ont entre 25 et 49 ans. Cette enquête est centrée sur la formation, de sorte qu’elle comporte une multitude de variables sur ce sujet tant pour les travailleurs que pour les entreprises.

Notre analyse économétrique a révélé que la probabilité moyenne de recevoir une formation était de 9,3 points de pourcentage plus élevée chez les jeunes que chez les travailleurs plus âgés. Près de la moitié de cet écart peut être attribué au fait que les travailleurs âgés ont moins de caractéristiques associées à la réception de la formation (c’est-à-dire caractéristiques personnelles, d’emploi, du milieu de travail, des pratiques en matière de ressources humaines et de la profession/industrie/région). D’autre part, un peu plus de la moitié de l’écart est attribué au fait qu’ils ont moins tendance à recevoir des formations après avoir pris en compte leurs caractéristiques. Cela reflète probablement un coût d’opportunité plus élevé des salaires perdus pendant la formation et des coûts psychiques possiblement plus élevés pour les travailleurs plus âgés. Comme le révèle la littérature, cela reflète aussi le fait qu’il y a moins d’avantages à former les personnes plus âgées en raison de leur horizon de vie professionnelle plus court et des gains de productivité plus faibles associés à la formation.

La faible tendance des travailleurs âgés à recevoir une formation s’exprime dans 54 mesures de la formation, avec quelques exceptions notables. Nous constatons que les travailleurs âgés peuvent être formés, mais cela nécessite une formation conçue pour répondre aux besoins des travailleurs âgés. Ces caractéristiques comprennent une instruction plus lente et auto-rythmée, des exercices pratiques, des composants de formation modulaires qui se construisent par étapes, les familiariser avec de nouveaux équipements et minimiser la lecture requise et la quantité de matériel couvert. Le concept d’uniformité ne s’applique pas à la conception et à la mise en oeuvre de formations pour les travailleurs âgés.

Lire l'article complet