Vous êtes ici

Accueil » Publier dans RI/IR » Évaluation scientifique

Évaluation scientifique

Le manuscrit soumis à RI/IR est d’abord l’objet d’une évaluation préliminaire par la direction, qui juge de sa conformité avec la politique éditoriale de la revue, de sa pertinence pour le champ des relations industrielles et de sa conformité aux critères de publication dans une revue scientifique (cadre théorique ou analytique, méthodologie, résultats originaux exposés et discutés). Si le manuscrit semble intéressant, mais qu’il ne respecte pas l’un de ces critères, son auteur pourra être invité à resoumettre un texte qui réponde aux critères. Si le manuscrit révisé remplit les conditions, il sera, par la suite, transmis au processus d’évaluation scientifique (3 évaluations à l’aveugle).

Le choix des évaluateurs est effectué selon plusieurs critères, dont la langue d’origine du manuscrit soumis, le pays sur lequel porte la recherche, la problématique abordée et la méthodologie utilisée. Chaque appréciateur évalue l’article en fonction des critères suivants : originalité, problématique de recherche, approche théorique, méthodologie, analyse, conclusions et qualité générale de la présentation. Chacun formule également l’une des recommandations suivantes : publication sans modifications; publication avec changements mineurs; publication avec révisions majeures ou refus. Ce jugement des évaluateurs doit être justifié dans un texte et il est souvent accompagné de suggestions d’amélioration.

Après réception des rapports des trois évaluateurs, la direction de la revue transmet aux auteurs un rapport consolidé, intégrant les commentaires et suggestions des évaluateurs et les siens propres. Dans les cas, nombreux, où une version révisée est requise, elle doit être accompagnée d’une lettre des auteurs justifiant en quoi cette version répond aux commentaires et suggestions indiqués dans le rapport consolidé. Au retour de la version révisée, la direction vérifie les modifications effectuées et produit une nouvelle évaluation. Elle invite, si nécessaire, les auteurs à mieux prendre en compte les suggestions du comité de lecture et propose, le cas échéant, d’autres modifications susceptibles d’enrichir la qualité du manuscrit.

Généralement, ce processus prend plus ou moins un an.

Les articles acceptés au terme du processus se rendent ensuite à l’étape de l’édition.