Accueil » 76-2 ( 2021) » Understanding Union Commitment Among Young Workers: A Cross-Theoretical Perspective

Understanding Union Commitment Among Young Workers: A Cross-Theoretical Perspective

Marc-Antonin Hennebert, Chloe Fortin-Bergeron et Olivier Doucet

Abstract

Acheter en ligne

Abstract

This study aims to shed light on the main determinants of and barriers to union commitment among young workers and, more generally, the relationship young workers have with union life. So far, the relationship between young workers and unionism has been examined mainly in terms of the challenges of access to unionization that confront young workers, a group generally underrepresented in union membership. The more specific issue of union commitment among young workers, once they become unionized, has remained largely underexplored in the literature. Using quantitative and qualitative data from an empirical survey of young unionized workers in the Quebec public service, our study identifies and compares the main factors that explain union commitment among young unionized workers and the theoretical underpinnings. It also seeks to shed light on the barriers to this commitment and identifies the organizational measures that could facilitate union commitment among young workers, based on the perceptions expressed by young union members. Our findings indicate that unions should adopt multidimensional organizational measures to foster union commitment among young workers, with a first step being to increase personalized contact between local union representatives and young members. Such investments at the local level are critical, as shown by our quantitative and qualitative findings. Thus, any reform or measure aimed at encouraging union involvement of young workers should not be limited merely to structural aspects but should also take into account the attitudinal and relational underpinnings of young workers’ commitment to their union. By shifting the focus from youth unionization to young members’ involvement in union bodies, our study will contribute to debate about union representation and the generational renewal of the labour movement’s activist base.

Keywords:
  • Young workers,
  • generational renewal,
  • union commitment,
  • cross-theoretical perspective,
  • mixed methods

Résumé

Cette étude vise à mieux comprendre les principaux déterminants et obstacles à l’engagement syndical des jeunes et, plus globalement, la relation qu’ils entretiennent face à la vie syndicale. Jusqu’à présent, la relation entre les jeunes et le syndicalisme a surtout été étudiée sous l’angle des défis qui se posent quant à l’accès à la syndicalisation des jeunes travailleurs, un groupe généralement sous-représenté dans les effectifs syndicaux. La question plus spécifique de l’engagement syndical chez les jeunes, une fois ceux-ci syndiqués, demeure nettement moins explorée dans la littérature. À partir de données quantitatives et qualitatives provenant d’une enquête réalisée auprès des jeunes travailleurs syndiqués dans la fonction publique québécoise, cette étude identifie et compare les principaux déterminants de l’engagement syndical des jeunes syndiqués et leurs fondements théoriques. Sur la base des propos exprimée par les jeunes syndiqués, elle cherche également à comprendre les obstacles à cet engagement et identifie les mesures organisationnelles qui pourraient faciliter l’engagement syndical chez les jeunes travailleurs. Les résultats de cette étude montrent que si les mesures devant être adoptées par les syndicats sont pluridimensionnelles et dépendent des contextes propres à chaque organisation, elles devraient néanmoins avoir pour point de départ de chercher à densifier les rapports personnalisés entre les représentants syndicaux locaux et les jeunes membres. Les résultats quantitatifs et qualitatifs indiquent également que de tels investissements au niveau local sont essentiels et, par conséquent, toute réforme ou mesure visant à encourager l’engagement syndical des jeunes ne devrait pas se limiter aux seuls aspects structurels, mais devrait également tenir compte des fondements attitudinaux et relationnels de l’engagement syndical des jeunes travailleurs. En déplaçant la focale de la syndicalisation des jeunes vers leur engagement au sein des instances syndicales, cette étude contribue au débat sur la représentation syndicale et le renouvellement générationnel de la base militante du mouvement syndical.