Accueil » 76-2 ( 2021) » La résilience du personnel soignant à l’épreuve de la pandémie de COVID-19 : une étude dans un hôpital public en Tunisie

La résilience du personnel soignant à l’épreuve de la pandémie de COVID-19 : une étude dans un hôpital public en Tunisie

Amira Dahmani

Résumé

Acheter en ligne

Ce travail cherche à appréhender les déterminants de la résilience du personnel soignant dans le contexte de la crise sanitaire Covid-19. Son but est d’accéder à une compréhension profonde des motifs, des forces et des processus à l’oeuvre dans la dynamique complexe de la résilience.

Il paraît d’autant plus crucial de répondre à cette question qu’il semble y avoir des enseignements à tirer pour penser différemment les conditions de travail dans les hôpitaux publics. Plus particulièrement, dans le contexte pandémique actuel, le personnel soignant semble plus que jamais exposer aux risques psychosociaux et à un quotidien professionnel inédit et jonché de tensions.

Les résultats de l’étude menée auprès du personnel soignant d’un hôpital public en Tunisie ont révélé que la résilience résulte de l’activation de prédispositions, de facteurs de protection et de ressources autant personnelles qu’interpersonnelles et socioculturelles. Cette recherche a révélé que la résilience n’est pas une réaction spontanée dans un contexte professionnel marqué par l’adversité et l’incertitude. Elle est le fruit d’un mix mettant en jeu les dispositions personnelles, la dynamique de groupe, le soutien social, la stabilité familiale, le style de leadership et les contingences situationnelles. De même, l’étude souligne que la résilience génère une réelle valeur ajoutée pour les patients, les soignants et la pratique des soins aussi bien sur le plan humain, sanitaire, éthique qu’économique. Elle montre que le développement de la résilience constitue une responsabilité partagée entre le personnel soignant, le système hospitalier, les autorités sanitaires, l’encadrement et les dirigeants des établissements de santé.

Mots-clés:

  • Résilience,
  • personnel soignant,
  • crise sanitaire Covid-19,
  • étude qualitative,
  • hôpital public

Abstract

Abstract

Through this study, we sought to understand the determinants of the resilience of healthcare staff during the COVID-19 health crisis. Its goal was to gain a deep understanding of the motives, forces and processes at work in the complex dynamics of resilience. It seems all the more crucial to gain such understanding, given that there seem to be lessons to be learned for a rethinking of working conditions in public hospitals. In particular, during the current pandemic, the healthcare staff seem more than ever exposed to psychosocial risks and to a working life that has never been so stressful.

The study was carried out among the healthcare staff at a public hospital in Tunisia, and its findings show that resilience results from the activation of predispositions, protective factors and resources that are as much personal as they are interpersonal and sociocultural. Resilience is not a spontaneous response in a work context marked by adversity and uncertainty. It results from a mix involving personal dispositions, group dynamics, social support, family stability, leadership style and situational contingencies. Our findings further show that resilience generates real added value for patients, for caregivers and for healthcare practice as much in human, healthcare and ethical terms as in economic terms. Developing resilience is a responsibility to be shared between healthcare staff, the hospital system, health authorities, managers and leaders of healthcare institutions.

Keywords:

  • resilience,
  • healthcare staff,
  • COVID-19 health crisis,
  • qualitative study,
  • public hospital