Accueil » 9-2 ( 1954) » The Industrial Engineer, His Philosophy and the Scope of His Activities

The Industrial Engineer, His Philosophy and the Scope of His Activities

Walter Delaney

Abstract

Opinions concerning the industrial engineer are various. Everyone knows that engineers, chemists, biologists, botanists had their valuable contribution in the evolution of industrialism, but what is the Industrial Engineer's role ? Does he work towards the same end ? What is his philosophy and the scope of his activities ? What methods and techniques does he use in order to bring progress in industry ? There are all interesting questions to which the author gives an answer in this short article.

Résumé

L'ingénieur industriel, sa philosophieet ses activités

L'époque dans laquelle nous vivons et connue sous le nom de « l'Ère du Machinisme » a débuté, il y a environ deux siècles, avec la découverte des machines et a reçu une véritable poussée sous le développement de la vapeur et de l'électricité et a accru sa force avec l'utilisation scientifique des outils et matériaux existants.

A chaque stage du développement industriel, savants, ingénieurs, chimistes, biologistes, botanistes et ingénieurs industriels ont leur rôle à jouer. En effet, chacun essaye de faire toujours épargner à l'homme plus d'effort et plus de temps. Aussi, il lui sera permis de consacrer ce temps et ces efforts inutiles à des śuvres plus valables. Toutefois, l'existence de l'ingénieur industriel ne peut être justifiée en autant qu'il contribue au bien commun. Mais en fait, quelle est au juste la sphère d'activités de l'ingénieur industriel?

Les opinions sont diverses et variées, mais le génie industriel est essentiellement une philosophie comportant un aspect matériel et un aspect humain. Tout d'abord l'aspect matériel qui est basé sur la conception suivante, à savoir que l'entreprise ne réussira que si elle rend un véritable service. Pour servir les gens, alors, l'industrie doit fabriquer des produits que ces gens peuvent acheter et à un bas prix. Pour atteindre ce bas prix, il s'agit d'en faire disparaître le principal obstacle qui est la perte: de temps, de matériel et d'énergie. Ceci s'explique par le fait que l'être humain laissé à lui-même, presqu'inévitablement utilisera la méthode la plus longue et la plus compliquée pour exécuter quoi que ce soit. Aussi pour réaliser son but qui est de sauver du temps, l'ingénieur industriel, emploie-t-il la méthode d'approche strictement objective comprenant deux éléments: Analyse et mesure qui ramènent les découvertes de l'imagination et de l'ingénuité à des termes rationnels.

Au moyen de l'analyse, un lot de phénomènes et de sources d'information sont découverts, étudiés et comparés et servent à l'élaboration de théories pouvant conduire à une solution pratique. Au moyen de mesure, les procédés sont évalués en terme de temps, ainsi le résultat final est-il exprimé par un nombre qui représente le temps normal pour compléter une tâche donnée.

A l'aide de ses techniques, l'ingénieur industriel aide à faire augmenter la production par individu-moyen. En se basant sur les chiffres disponibles, l'augmentation actuelle du taux de production s'élève à environ 3% par année. Toutefois, l'ingénieur industriel n'est pas vu du même śil dans tous les milieux. En effet, là où certaines tâches disparaissent à la suite de l'inauguration de nouvelle méthode de travail qu'il a proposée, l'atmosphère lui est antipathique. Mais en effet, sur qui pèse réellement le blâme? L'ingénieur industriel, son employeur ou un concurrent de son employeur? ou même l'union ouvrière désirant épargner du temps par ses demandes pour obtenir des semaines de travail plus courtes?

II faut admettre que l'aspect matériel semble avoir reçu une plus grande attention que l'aspect humain quoique ces méthodes s'appliquent à l'être humain lequel est un facteur très complexe. Toutefois l'ingénieur industriel insiste aussi sur l'idée de justice. Les seuls mots: Évaluation des tâches, évaluation du mérite personnel, tests d'aptitudes, témoignent que cet aspect humain a été tout de même pris en considération au début.

On a tôt fait de réaliser que l'argent ou la paye hebdomadaire n'est pas la seule considération du travailleur. Il recherche une autre récompense, la satisfaction de son esprit, de son intelligence et de ses aspirations. De plus en plus, la fonction d'ingénieur industriel est comprise et acceptée: nos universités elles-mêmes le prouvent en établissant des départements de génie industriel comme tel ou comme partie de leur section de sciences sociales.

L'ingénieur industriel rend un service vital dont les aspects humains sont profonds et sans limite.