Accueil » 20-4 ( 1965) » The Evolution of Manpower Management : A Historial Overview

The Evolution of Manpower Management : A Historial Overview

C. C. Lundberg et A. Mikalachki

Abstract

The purpose of this paper is to show the evolution of manpower management by taking into accounts the socio-cultural context from which the need of conscious and rational personnel administration has originated.

Résumé

Evoluation de la direction du personnel : aperçu historique

Ce travail a pour but de montrer l'évolution de la direction du personnel en prenant soin de souligner les facteurs qui affectent la nature et l'étendue de cette fonction.

Cette évolution s'échelonne sur trois grandes périodes.

1.—LA PÉRIODE «  EOTECHNIQUE »

L'utilisation du bois, de la pierre, de l'eau, du vent et de l'animal comme matières premières et sources de pouvoir caractérise cette première phase de l'évolution. Le type d'organisation sociale qui prévalait à ce moment-là était l'artisanat. C'était une société bien établie, enracinée dans la tradition offrant peu d'avenues à la mobilité occupationnelle. En empruntant les types de caractères sociaux élaborés par Riesman, on peut considérer cette période comme étant « tradition-directed ».

Le besoin de se préoccuper d'une façon consciente et rationnelle de la conduite des hommes ne se faisait pas sentir. L'assimilation des valeurs culturelles et l'apprentissage des rôles assuraient un minimum de discipline.

2.—LA PÉRIODE « PALÉOTECHNIQUE  »

Elle se situe entre les années 1750 et 1850. L'utilisation du fer et de la machine à vapeur permet alors un accroissement des possibilités de production et ouvrent la voie à la naissance des usines. Un début d'aliénation au travail et dans la vie hors-travail se manifeste au cours de cette seconde phase. Le caractère social qui prévaut alors est celui de l'intra-détermination. Aux yeux des dirigeants de l'entreprise, le travail apparaît comme un processus rationnel et technique. Le surplus de main-d'oeuvre causé par l'exode moral, les méthodes complexes d'administration, l'orientation autoritaire des dirigeants sont autant de facteurs qui pointaient le besoin d'une direction systématique du personnel.

3.—LA PÉRIODE « NÉOTECHNIQUE »

Cette dernière phase date depuis 1850 jusqu'à nos jours. L'utilisation de l'acier, l'aluminium, l'électricité et l'énergie nucléaire contribue d'une manière significative à la révolution technique. C'est l'avènement du gigantisme tant industriel que syndical ouvrant les avenues à l'urbanisation et la possibilité d'ascension sociale. Cette période est celle de l'extra-détermination, caractérisée par une tendance à chercher à travers autrui une identité personnelle et des modes de comportement qui ont reçu une approbation sociale.

Un besoin d'une direction efficace du personnel devient alors urgent au sein des grandes bureaucraties. Ce besoin est satisfait dans la mesure où l'on retrouve au sein des organisations des dirigeants qui s'acquittent de la fonction « personnel » et des spécialistes qui mettent sur pied des services du personnel.