Accueil » 21-4 ( 1966) » The Functions of the Research Officier in Trade Unions

The Functions of the Research Officier in Trade Unions

Harry J. Waisglass

Abstract

The author exposes the union approach to research from the perspective of the research departments functions, distinguishing the functions of the research officers from their activities, their methods and techniques.

Résumé

Les fonctions de chercheurs dans les organisations syndicales

L'activité du service de recherche d'une organisation syndicale dépend des préoccupations qui l'animent et des objectifs qu'elle poursuit.

Le Service des recherches des « Métallurgistes unis d'Amérique » étudie certes des questions d'intérêt général, telles la réforme de la fiscalité, la politique économique et sociale, la planification économique et sociale, les problèmes de main-d'oeuvre liés au développement technologique et à l’automation, mais l'essentiel de ces travaux est consacré à la recherche et à la mise en forme de données immédiatement utilisables dans l'action syndicale quotidienne centrée sur l'organisation, la négociation collective et l'application de la convention collective. Les informations concernant les salaires, les conditions de travail, les bénéfices marginaux, la situation économique et financière des entreprises, l'évolution de l'emploi seront rassemblées, étudiées puis diffusées aux organisateurs et aux négociateurs.

Par ailleurs, le personnel des services de la recherche est de plus en plus étroitement associé à la préparation des décisions que les dirigeants élus de l'organisation sont appelés à prendre. Cette situation peut présenter certains risques pour la Démocratie syndicale notamment lorsque les « professionnels » employés par l'organisation syndicale en raison de leur compétence sont tentés d'exercer les responsabilités qui appartiennent aux élus.

La prévention de cette difficulté suppose que les fonctions de ces professionnels soient clairement définies. Si le mouvement ouvrier est en droit d'attendre d'eux des recommandations pertinentes et un respect fidèle des décisions prises par les organismes directeurs, il doit en revanche reconnaître leur dignité professionnelle et considérer avec attention leurs avis.

Un effort particulier doit être fait dans le domaine de la recherche économique sans sous-estimer la portée des travaux entrepris par le Conseil Economique du Canada, il semble que ceux-ci devraient être complétés et étendus à d'autres aspects. C’est ainsi que ces disparités de revenus ne peuvent être expliquées par les seules disparités de productivité physique. En d'autres termes, l'augmentation des revenus des salariés ne saurait dépendre de la seule augmentation de la productivité du travail, il est notamment souhaitable et possible que ces travailleurs participent largement aux bénéfices réalisés par les entreprises, sans pour autant compromettre les exportations canadiennes par une augmentation des prix.