Accueil » 24-4 ( 1969) » Employment & Economic Growth : An International Perspective

Employment & Economic Growth : An International Perspective

David A. Morse

Abstract

In its anniversary year, the I.L.O. has launched a World Employment Programme. The author will examine the circumstances in which this Programme has been launched and what it must accomplish. After a brief discussion of the nature and extent of unemployment and underemployment in developing countries, the author will make some remarks on the kind of approach that these countries themselves may have to adopt in grappling with these problems. He will then present the relationship between employment and growth. Finally he will make some comments on the kind of international perspective and international programme that are needed. This papers was presented by the author at Columbia University, as part of the Gabriel Silver Memorial Lecture.

Résumé

La croissance économique et l’emploi vus dans une perspective internationale

On a eu tendance, jusqu'à récemment, à considérer le chômage et le sous-emploi comme des symptômes de sous-développement, symptômes qui disparaîtraient avec une croissance économique soutenue. Or tel n'est pas le cas. C'est pourquoi on doit reconsidérer le concept d'aide au développement en ajoutant aux buts économiques traditionnellement recherchés par ces programmes, un grand nombre de buts proprement sociaux. C'est ce qu'a fait l'O.I.T. en mettant sur pied son Programme international d'emploi.

CHÔMAGE ET SOUS-EMPLOI DANS LES PAYS EN VOIE DE DÉVELOPPEMENT

Les problèmes de chômage des pays moins développés des années '60 et '70 sont entièrement différents de ceux des pays plus développés des années '30. Ils sont tellement différents que l'usage de termes semblables — chômage et emploi — peuvent porter à confusion. Les termes développés pour étudier les situations particulières des pays en voie de développement — tels sous-emploi et chômage déguisé — sont cependant aussi difficiles à définir et à mesurer que le concept « chômage ». Ajoutez à ce problème conceptuel les difficultés de recueillir des statistiques pertinentes dans ces pays en voie de développement et vous comprendrez facilement l'arbitraire des hypothèses formulées. Un des buts du Programme international d'emploi est de préciser cette question.

LES SOLUTIONS NÉCESSAIRES

Les solutions à ce problème vont nécessairement varier d'un pays à l'autre. Il y aura cependant plusieurs points communs. Tous les gouvernements devront néanmoins reconnaître la complexité du dilemme chômage — sous-emploi, dilemme à plusieurs facettes dont chacun présente des causes différentes et partant, des remèdes différents. Nous aimerions mentionner les éléments les plus importants.

En milieu rural, il y a chômage ou sous-emploi à cause d'une sous-utilisation de la terre, alors qu'en milieu urbain, on retrouve plusieurs sortes de chômage et de sous-emploi. Par exemple, certains sont en chômage à cause de l'exode rural, d'autres à cause du manque de scolarité. Après une étude complète de l'importance relative de chacune des causes du chômage, un gouvernement pourra plus adéquatement choisir les moyens les plus efficaces pour apporter la solution la plus complète possible à son problème particulier.

RELATION ENTRE EMPLOI ET CROISSANCE

Il est important de savoir s'il y a conflit entre la croissance du produit national d'un pays et la promotion de l'emploi. En cas d'existence de conflit, il faut se rappeler que l'emploi a d'autres buts que l'accroissement de la production et du revenu aggrégatif. Il contribue à une plus grande égalité dans la distribution du revenu en faveur du plus pauvre, ce qui constitue en fait l'objectif ultime du développement économique.

DANS UNE PERSPECTIVE INTERNATIONALE

Ces problèmes de chômage et de sous-emploi ne peuvent pas être réglés par les seuls pays en voie de développement car ils manquent de capital, de marchés, d'administrateurs qualifiés et de connaissances techniques.

Nous aimerions ici mentionner quelques-uns des moyens et des étapes nécessaires au niveau international pour mieux solutionner ce grave problème, moyens et étapes qui font en fait partie du Programme d'emploi international de l'O.I.T.

1.—Les différents programmes internationaux sont-ils réellement aptes à solutionner le problème ? Ne devrait-on pas reconsidérer l'aide internationale en termes d'emploi ?

2.—Ne devrait-on pas réexaminer les différentes politiques de commerce international ?

3.—Ne devrait-on pas insister sur les missions à caractère d'assistance technique pour une meilleure formation des gens impliqués ?

4.—N'y aurait-il pas place pour une meilleure coordination des efforts entre pays plus riches et pays plus pauvres ?

5.—L'aspect formation et orientation professionnelle ne devrait-il pas être plus encouragé ?

6.—Une aide internationale pour des experts et des techniciens qualifiés ne favoriserait-elle pas le développement ?

Il est donc nécessaire de sensibiliser la communauté internationale et tout le système des Nations-Unies à l'urgence des problèmes de l'emploi.

CONCLUSION

Une des leçons des décennies d'après-guerre peut se résumer en disant que le progrès social et les niveaux toujours croissants d'emploi dont il dépend ne résultent pas nécessairement du progrès économique.