Accueil » 30-1 ( 1975) » Classroom Collective Bargaining Simulation : How Close to the Real Thing

Classroom Collective Bargaining Simulation : How Close to the Real Thing

L. Tracy et R. B. Peterson

Abstract

The use of games and simulations as means of instruction is particularly appropriate to a behavioral process such as collective bargaining. The author describes, analyses and evaluates one which is used at the University of Washington

Résumé

Les jeux dans l’apprentissage de la négociation collective

Les jeux et les simulations sont devenus un moyen populaire d'enseignement au cours de la dernière décennie. Leur utilisation est fort bien appropriée à un processus comme celui des négociations collectives. Plusieurssketches de négociations sont disponibles et en usage dans plusieurs campus universitaires à l'heure actuelle. Le présent article décrit l'une de ces saynètes telle qu'on la joue à l'université de Washington.

Malgré leur popularité et leur valeur apparente au premier coup d'oeil, les jeux et les simulations n'ont été rarement soumis à une véritable épreuve quant à leur caractère réaliste. L'étude des différents aspects de la négociation collective en tant que le comportement des parties est en jeu fournit une occasion de vérifier si les perceptions des négociations simulées se comparent aux perceptions des véritables négociations tant du côté des salariés que du côté des employeurs.

On a découvert qu'il n'y avait pas de différence significative entre les principales réparties des aspirants négociateurs et celles des négociateurs syndicaux, surtout si ces derniers sont inexpérimentés. Les différences entre les étudiants et les négociateurs vraiment expérimentés, notamment les négociateurs patronaux, variaient surtout selon leur degré d'expérience et de maturité et en ce que les négociations « jouées » comportent une responsabilité moindre et n'offrent pas d'occasion d'avancement. Dans l'ensemble, on est arrivé à la conclusion que les négociations simulées se rapprochaient pas mal des négociations réelles. En conclusion, l'article suggère quelques moyens de les rendre encore plus réalistes.