Accueil » 34-3 ( 1979) » The Effect of Changes in Minimum Wage Rates on Provincial Unemployment Rates, 1970-77

The Effect of Changes in Minimum Wage Rates on Provincial Unemployment Rates, 1970-77

Dennis R. Maki

Abstract

This paper estimates the effect of different minimum wage to average wage ratios among provinces on differences in provincial unemployment rates. The effect is found to be statistically significant, but small in magnitude.

Résumé

Les effets des modifications du salaire minimum sur les taux de chômage provinciaux

Cet article présente les résultats d'une tentative en vue de déterminer dans quelle mesure les différences dans les taux de chômage provinciaux sont attribuables aux différences du taux du salaire minimum par rapport aux taux moyens des salaires. Les opinions relatives à l'effet théorique du salaire minimal y sont revisées, en notant que la conclusion de théories générales sophistiquées d'équilibre est que l'effet apparaît indéterminé, c'est-à-dire qu'il s'agit d'une question empirique. L'auteur présente un modèle d'équilibre plus simple et partiel comme un guide pour en arriver à une équation estimative en vue de mesurer cet effet.

On y établit l'estimation au moyen d'un projet regroupé (par province) de données tirées des séries chronologiques (observations annuelles de 1970' à 1977) pour mettre au point une équation où le logarythme du taux de chômage est régressé sur le rapport entre le salaire minimal et la moyenne des gains, le rapport entre les prestations d'assurance-chômage et le taux des salaires moyens, sur le taux de disqualification aux prestations d'assurance-chômage, sur le pourcentage des changements dans l'indice d'emploi, cette variable étant reculée d'un an, sur le taux de participation et d'autres variables propres à chacune des provinces (cela, afin de cerner toutes les autres causes de variation dans les taux de chômage parmi les provinces, causes demeurées constantes au cours de la période étudiée).

Tous les coefficients sont significatifs considérés d'un point de vue statistique suivant les mesures ordinaires, l'élasticité du taux de chômage en regard du rapport entre le tarif minimal et les gains moyens s'établissant à 0.56.

Des calculs furent ensuite effectués pour calculer le taux de chômage pendant la période 1970-1977, calculs qui auraient été obtenus pour chaque province selon l'hypothèse que dans chaque province les valeurs nationales moyennes des différentes variables indépendantes étaient identiques. Les résultats de cet exercice ont indiqué que, à l'île du Prince-Edouard, en Nouvelle-Ecosse, au Manitoba et en Saskatchewan, les taux de chômage auraient été moindres que les valeurs réelles. Tandis qu'à Terre-Neuve, en Ontario, en Alberta et en Colombie-Britannique, ils auraient été plus élevés. Quant au Québec et au Nouveau-Brunswick, la différence n'a dépassé 0.8 de point et elle excédait 0.5 dans deux provinces seulement.

La conclusion qui se dégage de cette étude, c'est que le tarif du salaire minimal affecte les taux de chômage, mais que l'ampleur de cet effet n'est pas marquée.