Accueil » 36-1 ( 1981) » State Regulation of Trade Disputes in Essential Services in Nigeria

State Regulation of Trade Disputes in Essential Services in Nigeria

Tayo Fashoyin

Abstract

This paper examines the management of trade disputes in essential services in Nigeria and identifies two settlement approaches which are seen to have the opposite effects to those in-tended.

Résumé

Conflits de travail et services essentiels au Nigéria

L'ordonnance de 1941 relative aux conflits de travail (arbitrage et enquête) a caractérisé le régime volontariste dont le Nigeria a hérité de la Grande-Bretagne. Bien qu'elle fût permissive, le gouvernement a traditionnellement renoncé au recours à la loi dans sa réglementation des conflits de travail. La loi fut finalement délaissée pendant la décennie 1960, en partie à cause du besoin pressant de changements institutionnels dans les relations professionnelles. Le décret relatif aux conflits de travail (1976) et le décret concernant les services essentiels de la même année prévoient l'un et l'autre des mécanismes détaillés de règlement des conflits de travail dans les services essentiels.

Bien que la grève, selon les nouvelles lois, entraîne comme pénalité l'interdiction des syndicats, trois d'entre eux seulement ont été ainsi proscrits, même si plusieurs d'entre eux ont fait la grève dans les services essentiels. L'article laisse entendre, toutefois, que le gouvernement a adopté une double approche: si certains syndicats ont été interdits, il fut possible pour d'autres de continuer à exister. L'application sélective de la loi soulève des questions fondamentales: qu'est-ce qui détermine quand la loi doit être appliquée et à qui doit-elle l'être? Jusqu'ici, l'expérience permet de se rendre compte, néanmoins, que la personnalité du chef syndical est un critère déterminant dans la décision de proscrire le syndicat.

À la suite de transformations profondes dans la structure des syndicats et d'un changement de gouvernement, nous sommes dans l'incertitude quant au rôle de la loi dans le règlement des conflits de travail dans les services essentiels, quoique l'approche choisie par le nouveau gouvernement reflétera sa conception de la méthode idéale de surmonter le mécontentement des travailleurs et la puissance relative des syndicats eux-mêmes. Quoi qu'il arrive, une approche sage consiste à identifier rapidement les causes de conflit et à trouver des solutions mutuellement satisfaisantes aux parties.