Accueil » 39-4 ( 1984) » Interest Arbitration in Ontario Hospitals: Result of an Attitude Survey of Union and Management Officials

Interest Arbitration in Ontario Hospitals: Result of an Attitude Survey of Union and Management Officials

P. Andiappan, R. Julian Cattaneo et John Murphy

Abstract

The study focuses on the perceptions that union and management officials have of interest arbitration in Ontario hospitals.

Résumé

Des études antérieures traitant des conflits d'intérêts dans les hôpitaux en Ontario se fondaient sur les opinions des arbitres engages dans le système ainsi que sur celles d'autres personnes intéressées aux arbitrages. La présente étude repose sur une enquête au sujet des perceptions que s'en font les dirigeants des hôpitaux et des syndicats.

Des questionnaires pressentant 22 énoncés sur différents aspects de l'arbitrage des conflits d'intérêts ont été adresses à 566 administrateurs dans plus de 141 hôpitaux publics ainsi qu'à 143 sections locales de l'Ontario Nurses Association. Sur ce nombre, on a pu utiliser 196 réponses, soit pour l'analyse factorielle ou discriminante. L'analyse factorielle a dévoilé que les répondants n'étaient pas satisfaits des présidents des tribunaux d'arbitrage non plus que de leurs décisions. Toutefois, ils favorisaient dans une certaines mesure le processus de règlement des impasses et se préoccupaient de la nécessité de négociations et d'arbitrages efficaces. L'analyse discriminante qui portait sur les comparaisons entre les deux groupes a montre que les administrateurs s'inquiétaient davantage des connaissances insuffisantes des présidents de conseils d'arbitrage et du temps demeure nécessaire pour en arriver à une décision. Les dirigeants des syndicats étaient du même avis, mais selon un ordre différent. L'étude a aussi révèle qu'administrateurs et chefs syndicaux dans les hôpitaux ontariens aimeraient qu'on mette à leur disposition des arbitres à temps plein ayant une connaissance convenable de l'administration et des soins hospitaliers. Les dirigeants syndicaux souhaiteraient en outre que des délais soient fixes par la loi en matière de procédure d'arbitrage alors que les représentants des employeurs préconiseraient la nécessité de nouvelles voies d'accès en vue de résoudre les impasses. En conclusion, l'article traite des implications de cette enquête sur le rôle du gouvernement touchant la procédure à établir en matière d'arbitrage des conflits d'intérêts dans les hôpitaux en Ontario.