Accueil » 45-1 ( 1990) » The Effect of Mediators' Qualities and Strategies on Mediation Outcomes

The Effect of Mediators' Qualities and Strategies on Mediation Outcomes

David A. Dilts et Ahmad Karim

Abstract

This study utilizes discriminant analysis to determine if the characteristics of mediators and the strategies they employ predict the success of mediation in resolving impasses in the public sector in lowa. The data were obtained from questionnaires administered to management and union negotiators in the 214 impasses reported in lowa during 1986. Mediators' characteristics and the strategies they employ are found to predict the success of mediation for both management and union negotiators in lowa during 1986.

Résumé

La médiation est probablement la question la moins étudiée de tous les moyens de solution des impasses utilisés à la fois dans les secteurs public et privé. Ceci est malheureux puisque la médiation est le mécanisme de règlement des différends auquel on a recours le plus aux États-Unis. La médiation a été étudiée tant par les tenants de l'approche institutionnelle que par ceux de l'approche empirique et ces deux groupes en sont venus à la conclusion que le travail des médiateurs, leur personnalité et les perceptions des parties sont à la base de l'efficacité de ce mécanisme.

Mais ceci reste cependant incomplet. Le but du présent article consiste à vérifier l'effet des qualités et des stratégies des médiateurs dans le règlement réussi des impasses. Cette étude se fonde sur une analyse discriminante pour déterminer si les qualités personnelles des médiateurs et les stratégies qu'ils utilisent permettent de prédire le succès de la médiation dans le règlement des impasses dans le secteur public en Iowa. On a tiré les données de questionnaires distribués aux négociateurs patronaux et syndicaux dans 214 situations d'impasse qui se sont produites en Iowa en 1986.

Les questions portaient sur divers aspects des négociations, sur l'impasse elle-même et sur le rôle joué par le médiateur assigné à leur dossier. Pour quantifier les données, on a utilisé l'échelle de Likert.

Les résultats obtenus confirment les hypothèses selon lesquelles la personnalité du médiateur et sa façon d'agir permettent de prédire l'issue de la médiation. De plus, plusieurs tactiques et qualités personnelles jugées significatives sont importantes pour les deux parties. Trois des six caractéristiques significatives sont les mêmes pour les syndicats et les employeurs, soit (1) leur habileté à 'parler' le langage des parties, (2) la ténacité et la maîtrise de soi et (3) l'impartialité et la franchise. Huit des quatorze tactiques ou stratégies du médiateur considérées comme significatives sont également communes aux deux parties. La plus importante d'entre elles consiste dans la formulation de propositions de nature à éviter une apparence de défaite d'une partie ou de l'autre.

Ces résultats, lorsqu'on les considère à la lumière d'un certain nombre d'autres études récentes, permettent de voir que la personnalité des médiateurs peut être une des conditions préalables pour que leurs stratégies deviennent efficaces dans la solution des impasses. La constance avec laquelle la personnalité des médiateurs est perçue par les syndicats et par les employeurs ainsi que l'importance relative de certaines de leurs stratégies supportent l'hypothèse voulant que les théories sur les comportements dans la médiation sont exactes; cependant, ces théories doivent faire l'objet de recherches plus poussées.

Il est clair que les stratégies et la personnalité des médiateurs permettent de prédire l'issue de la médiation, mais il faut en savoir plus sur la façon dont elles en influencent les résultats. Les conclusions de cette étude confirment que la perception qu'ont les parties du médiateur est un facteur déterminant dans l'aide que la médiation peut apporter dans la solution des impasses.