Vous êtes ici

Accueil » La Revue » Historique

Historique

Il y a plus de 70 ans, en septembre 1945, paraissait le premier numéro de la revue, sous le vocable de Bulletin des relations industrielles. Doyenne des revues universitaires en relations industrielles dans le monde et la seule du genre au Canada, elle se donne alors pour mission de « renseigner objectivement ses abonnés sur les sujets d’actualité qui intéressent le Capital et le Travail ».

Au moment de sa fondation, tous les textes du Bulletin sont publiés en français et en anglais. Toutefois, ce bilinguisme intégral se révèle vite trop fastidieux. Dès l’automne 1947, seuls les meilleurs articles sont traduits. Et rapidement, s’impose la pratique, toujours actuelle, de publier généralement dans la langue de l’auteur, soit le français ou l’anglais. Depuis 1997, les résumés sont également traduits en espagnol.

Le rythme mensuel de parution (initialement 10 numéros par année) se révèle également trop lourd. Dès 1950, on opte pour une publication trimestrielle (4 numéros l’an). À cette occasion, la revue prend le nom Relations industrielles/Industrial Relations.

En 1973, RI/IR franchit la dernière étape nécessaire pour l’obtention du statut de publication scientifique grâce à l’établissement de l’arbitrage par les pairs, renforçant ainsi sa crédibilité et l’atteinte de normes scientifiques élevées.

Aujourd’hui diffusée par Érudit partout dans le monde, Relations industrielles/Industrial Relations représente, par son histoire, les thèmes abordés, son orientation interdisciplinaire et son caractère bilingue, une ressource majeure pour les chercheurs en relations industrielles et dans les disciplines contributives. Elle joue un rôle important dans la diffusion internationale des connaissances sur les enjeux contemporains du travail et de l’emploi.