Home » 28-4 ( 1973) » Labour Earnings Identity

Labour Earnings Identity

A. F. McKee

Abstract

An earnings identity may be constructed to relate consistently changes in factor earnings, share of income, productivity, unit costs and price deflator. The case of labour is the most relevant, and is readily illustrated by using GNP and Labour Force statistics. These 'global' changes may be linked up in workable fashion with changes in the Consumer Price Index and wage statistics. The attempt to refine the terms of the identity introduces problems of consistency of definition and improves Utile on the crude results.

Résumé

L’identité des gains du travail

Ce que l'on pourrait appeler l'identité des gains a pour but d'établir un rapport précis entre la productivité, les gains, la part d'un facteur, et un indice des prix. Cette relation peut s'établir pour n'importe quel facteur, à condition que les termes statistiques soient définis d'une manière conforme. Le labeur présente le cas le plus intéressant, et nous pouvons écrire :

L1/e1 ≡ L1/D1  X  D1/d1  X  d1/e1

_____     _____     _____     _____;

L0/e0     L0/D0     D0/d0     d0/e0

ou L = les gains des employés, e = la force ouvrière employée, D = produit national brut en termes monétaires, d = produit national en termes réels, et 1 et o sont des indices de temps. Évidemment certaines de ces conceptions globales (productivité, part des employés) sont maladroites et ne trouvent de justification que dans leur utilité. Un tableau du texte donne un exemple des relations en question en se servant des statistiques des comptes nationaux et de la force ouvrière. Il est montré qu'on ne peut pas négliger les changements dans les parts du revenu national qui reviennent aux facteurs si on cherche à établir les rapports exacts entre les gains, la productivité et les prix.

L'argument du texte comporte deux points principaux : il est difficile d'arriver à des statistiques plus convenables pour les termes de l'identité tout en gardant des définitions qui s'accordent d'une façon précise ; et de toute façon les résultats obtenus en employant des conceptions globales sont suffisamment exacts pour expliquer les changements des relations en question et ne varient pas trop des mouvements observés dans les statistiques plus exactes de la productivité et des salaires. Les intéressés peuvent s'adresser à l'auteur s'ils désirent les renseignements complémentaires à l'article.

Une dernière remarque : l'identité des gains ne peut pas servir comme moyen de prévision d'un ou de plusieurs de ces termes, car évidemment les termes situés des deux côtés de l'expression se réduisent à la même chose. Cependant il fournit un moyen facile d'évaluer les rapports observés dans une prévision des comptes nationaux entre les gains, les coûts, la productivité et les prix.